• 2.0

    « Mes chers compatriotes. »

    L’homme sur l’écran de la télévision avait la voix grasse des gens qui ont bien profité de la vie et de la nourriture. Son ton exprimait sa fierté et sa joie d’être sur ce plateau. J’écoutais, avide du moindre bruit.

    « Tout d’abord, je souhaite vous remercier : si je suis ici ce soir, c’est grâce à vous ! Je veux être le Président qui rendra son équilibre au pays. »

    En effet, depuis bientôt deux ans, le pays s’était divisé et la crise sociale s’était répandue comme une traînée de poudre. Le président au pouvoir avait envoyé des forces armées coupant court aux négociations et aggravant la situation déjà sensible.

    « Je rendrai à la République les principes d’une démocratie libre et unie. Vous m’avez élu pour résoudre la crise. Je ne vous ferai pas attendre 5 ans pour vous annoncer des mesures concrètes comme mon prédécesseur ! »

    La foule siffla, applaudit selon ses convictions politiques. Jon Eleutéria, fervent militant de l’ULD (Union pour la Liberté et la Diversité), avait été élu par la majorité de la population aux élections présidentielles.

    « Vous me faîtes l’honneur de diriger ce magnifique pays. Par reconnaissance, je vais vous annoncer ma réforme majeure applicable en six mois. Le territoire sera divisé en deux. Au Sud, les Noirs se rassembleront autour d’Emèra et au Nord, les Blancs habiteront aux alentours de la capital d’Agora. Sachez que cette mesure est radicale et inévitable pour mettre un terme aux émeutes raciales. »


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :